return home
home
French version
french
Add to favorites
favorites
Play with Minesweeper Clone Check out our Frappr!
game
description
tips
cheat
videos
lexicon
Minesweeper Clone

rankings
Rankings home
Top50 FR
Best ever
Clone rankings
Active Ranking

community
forum
chat
articles
guestbook
tournaments
map

more
links
downloads
faq
sitemap
help
contact
Articles and essays Articles and essays
3BV explanation
 
 
 

Article écrit par Manu (1-12-53), le 16 juillet 2003

Sommaire :

introduction
efficacité
3BV
programme d'aide

 

Introduction

Voici un petit essai traitant de la notion d’« efficacité » dans le jeu de démineur, ainsi que du 3BV qui est incontournable dès qu’on parle de grille « facile » ou « difficile » dans ce jeu.

Rappelons pour commencer qu’il existe 2 grands styles de jeu :

- méthode avec drapeaux (qui consiste à poser beaucoup de drapeaux pour utiliser ensuite beaucoup le double-clic)
- méthode sans drapeaux (non-flagging style en anglais).

Chaque méthode a ses adeptes purs et durs mais la plupart des experts du jeu considèrent qu’il faut savoir utiliser les deux méthodes dans une partie pour viser l’efficacité maximale, le but étant toujours de faire le moins de clics possible pour finir la partie.

Efficacité

En effet, dans certaines situations (très fréquentes à l’intermédiaire), marquer les mines n’apporte rien d’autre qu’une perte de temps, soit parce que les mines marquées sont isolées, soit parce que le double clic qui suit ne permet pas de découvrir suffisamment de cases, comme dans l’exemple ci-dessous :

Ici par exemple, il est préférable de ne marquer aucune des cases marquées d’un point mais de découvrir la case marquée d’un carré. En effet, même dans le cas où on y découvre un 3 il sera toujours plus rapide de découvrir ces trois cases une à une (4 clics en tout) que d’avoir marqué les trois mines touchant le carré, puis découvert le carré, puis double-cliqué (5 clics en tout).

 

Dans d’autres situations, le double-clic apporte un net avantage par rapport à un joueur qui ne marque aucune mine…

Ici par exemple, il faut marquer les deux cases marquées d’un point puis double-cliquer sur le 2, on découvre ainsi 5 cases en 3 clics. Dans la même situation, un joueur qui ne marque rien commencera par cliquer sur le carré en espérant découvrir un trou et ne plus avoir alors qu’à découvrir les deux croix. Même dans ce cas qui est pour lui le plus favorable, il aura lui aussi découvert les 5 cases en 3 clics, mais il restera quand même au joueur qui utilise le drapeaux l’avantage d’avoir 2 drapeaux déjà placés qui pourront servir pour un autre double-clic (si la croix du bas cache un 1 par exemple…)

 

Il est clair que dans beaucoup de situations il est impossible de savoir à l’avance quel est le procédé qui réclame le moins de clics, et on est souvent contraint de « s’adapter » en cours de route, de changer ce qu’on avait initialement prévu de faire en fonction des nombres que l’on découvre.

De manière générale, il est difficile de savoir, même a posteriori, quel était le nombre minimal de clics requis pour finir telle ou telle grille, car tout dépend en fait de l’endroit d’où on l’a démarrée, et des choix que l’on fait au fur et à mesure (il y a des situations où marquer un drapeau fait perdre un clic sur le moment mais en fait gagner deux ou trois ensuite, car il rend possibles des double-clics qui ne l’auraient pas été sans lui).

3BV

Cependant, il est possible de se faire une idée précise sur la rapidité d’une grille en calculant son 3BV. Le principal avantage du 3BV est d’être calculable de manière unique et systématique pour toute grille. Stéphane Bechtel a été le premier à publier sur le web sa méthode de calcul du 3BV (d'où son nom, pour Bechtel's Board Benchmark Value, NDW), mais bien avant lui d’autres (dont moi) utilisaient sa méthode « manuscrite ».

Voyons comment elle marche sur un exemple concret de grille débutant…
Rappelons d’abord deux choses :
* Le but est de calculer le nombre minimum de clics nécessaires pour terminer la grille sans poser de drapeaux.
* Lorsque l’on clique sur une case grise (aucune mine ne juxtapose cette case) les 8 cases autour se découvrent automatiquement. Si dans ces 8 cases, une ou plusieurs sont grises aussi, les cases environnantes se découvrent aussi, et ainsi de suite jusqu’à rencontrer des chiffres comme 1, 2, etc…

Dans cet exemple, les 2 gros points représentent deux clics qui ouvrent chacun une des deux zones délimitées par les traits noirs. Bien entendu ces deux clics auraient été faits sur une autre case grise de la même zone que cela n’aurait rien changé.
Les 10 autres points représentent les autres clics gauches à faire pour terminer la partie.

Pour cette grille le « 3BV » est donc de 12. Dans le cas particulier de cette grille, un joueur qui se serait servi de drapeaux n’aurait pas pu faire moins de clics, mais ce n’est pas une stricte généralité je le répète.


Dans la réalité il est souvent bien difficile de ne pas faire plus de clics pour terminer une grille que le 3BV de cette grille, même en prenant tout son temps. Un joueur qui aurait commencé la grille ci-dessus en cliquant sur le 1 de la ligne du haut par exemple ne pourra pas faire moins de 13 clics, car son premier clic ne fait pas partie des 12 clics nécessaires ( ce 1 aurait été découvert automatiquement avec le reste de la zone grise du haut…). Un joueur particulièrement inefficace et malchanceux peut même faire jusqu’à 21 clics gauches inutiles sur cette grille, soit un total de 33 clics au lieu des 12 nécessaires !

L’intérêt de la notion de 3BV est de donner une idée précise de la difficulté de la grille, et donc de relativiser le temps mis pour la finir. Explication : faire 6 sec sur un débutant de 3BV=12 c’est très bien mais faire 6 sec sur une grille exceptionnellement rapide (3BV=2 par exemple) c’est vraiment très lent.

Beaucoup de joueurs se plaignent de ne pas pouvoir cliquer plus vite, et par conséquent de ne plus pouvoir améliorer leurs records. Le problème est dans 99% des cas que le joueur clique beaucoup mais clique inutilement. Si par exemple il a fallu 33 clics au joueur qui a fini la grille ci-dessus en 6 sec, il a fait 5,5 clics/sec, ce qui est beaucoup et on comprend son incapacité à aller plus vite. Mais s’il n’a fait que les clics nécessaires, il tourne à 2 clics/sec, ce qui lui laisse l’espoir d’aller plus vite et de cartonner sur des grilles de 3BV plus faibles.

Quelques chiffres pour fixer les idées :
- en débutant, les 3BV vont habituellement de 1 à 40 environ.
- en intermédiaire, ça va de 24 à 120 environ.
- en expert, ça va de 87 à 250 environ.

Il va de soi que les 3BV extrêmement bas ou hauts sont très rares et donnent souvent lieu à des records de rapidité… ou de lenteur !
Le meilleur joueur du monde Lasse Nyholm Jensen a déjà dépassé les 4 3BV par seconde sur une partie d’expert… ça donne une idée de sa rapidité et de son efficacité ! Sachez aussi que ces records d’efficacité sont toujours obtenus sur des grilles moyennes, par sur celles de 3BV très bas.

Programme d'aide

Pour finir, je tiens à mentionner qu’il existe un programme fait par Sorin Manea (roumain dont les records sont de 2-13-49) qui permet entre autres de calculer automatiquement le 3BV de chaque partie terminée. Vous pouvez le télécharger ICI.

Voici l’explication des différents paramètres auxquels vous aurez accès de manière instantanée :




Les 4 données 3BV, Solv(ed 3BVs), 3BV/s et Est(imated time), ne sont connues qu’en fin de partie (qu’elle soit gagnée ou perdue). Les 3 données L(eft), R(ight), T(ime) évoluent pendant la partie, de manière instantanée.

Ce petit programme est d’une grande utilité pour les joueurs qui cherchent à s’améliorer : au début de son utilisation, on est souvent surpris du nombre de clics inutiles que l’on fait. Dans le cas de la fenêtre prise comme exemple, on voit que le joueur fait en tout 5 clics/sec environ mais que son efficacité n’est que de 2.36/sec ! On peut relativiser cette inefficacité en disant que chaque double-clic compte pour 2 clics (un droit et un gauche), mais tout de même, cela laisse place à de la progression…

Je vous souhaite plein de nouveaux records avec ces connaissances et ces conseils…

Manu

 
Last update: 6 August 2006 Grégoire Duffez 2001-2006 - Contact - Sitemap - Rules